Ecole : près de 3000 classes supprimées

0
557

Pour la prochaine rentrée de septembre, 4.900 nouveaux élèves devraient rejoindre les bancs de l’école. Au moment où le ministère annonce de nouvelles suppressions de poste, le nombre fait désordre !

Une rentrée serrée-serrée

Syndicats et parents d’élèves ont de quoi être furieux. Dans le cadre de la politique de non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, 9000 postes d’enseignants devraient ne pas être renouvelés.

Conséquence immédiate : la fermeture d’un grand nombre de classes. Les syndicats estiment que 3.000 classes devraient être concernées, tandis que le ministère de l’Éducation nationale affirme que seules 1500 disparaitraient.

 En sachant que 4900 nouveaux élèves sont attendus à la rentrée de septembre, ces chiffres ne sont pas rassurants.

Manifestation le 18 mai

La FCPE prévoit une manifestation le 18 mai. Le syndicat a d’ores et déjà lancé une pétition nationale s’opposant catégoriquement à la politique menée par le ministère de l’Éducation nationale. Il demande à l’État de cesser « le démantèlement de l’école publique » et « de revenir, par le biais d’un collectif budgétaire, sur les suppressions de postes votées l’an dernier ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.