Nos conseils pour obtenir une place en crèche

0
264
Bébé à la crèche

Pour les parents qui travaillent, dénicher un moyen de garde pour l’enfant avant la maternelle est une tâche pas facile. Mais le mode garde préféré des parents est la crèche afin que bébé se familiarise avec ce nouvel environnement, se fasse des camarades, s’amuse, explore le monde, se sociabilise… et ce, en toute sécurité. Toutefois, avec les capacités limitées, les inscriptions de plus en plus tôt, les informations difficiles à avoir, la proximité… avoir une place en crèche est difficile. Pour vous aider, suivez nos conseils.

La crèche d’entreprise ou de personnel

La crèche d’entreprise ou crèche de personnel est faite pour les salariés des entreprises, des hôpitaux, des administrations… La prise en charge des enfants est assurée par une équipe pluridisciplinaire avec une direction et des professionnels de la petite enfance (éducateurs de jeunes enfants et auxiliaires de puériculture). Le tarif n’est pas différent de celui des autres crèches, et l’entreprise prend en charge une partie du coût. La crèche d’entreprise se trouve près de l’entreprise afin de rassurer les parents. Elle présente beaucoup d’avantages comme les horaires d’accueil flexibles et une meilleure implication des parents dans le quotidien et dans l’accompagnement à la parentalité par les professionnels. Aussi, en proposant cette prestation, l’entreprise séduit les nouveaux talents et participe au bien-être de ses employés tout en les fidélisant. La crèche d’entreprise est idéale pour les parents salariés, car bébé est entre de bonnes mains même si papa ou maman est encore en réunion à 18 heures. Même si le fonctionnement de ce type de crèche est identique à celui des autres, il faut savoir que l’attribution des places est rapide et fluide. En effet, l’entreprise prend en charge tous les côtés administratifs et l’organisation de l’inscription. Pour une rapidité d’exécution et une bonne prise en charge, il faut prendre contact avec le gestionnaire de la crèche afin de connaître les disponibilités de la crèche. Quand le contact est établi, la crèche d’entreprise prend le relais pour la réservation de la place.

La crèche collective municipale

Pour l’inscription dans une crèche municipale, c’est un peu difficile. En effet, pour y avoir une place, il faut faire la réservation à partir du 3ème à 6ème mois de grossesse, car la validation du dossier prend des mois, et ça peut rendre difficile la reprise du travail. Donc, pour espérer introduire bébé dans une crèche municipale, il faut y penser et s’informer dès le début de grossesse, mais on n’oublie pas de confirmer l’inscription à la naissance de l’enfant. L’inscription est à faire à la Mairie de la ville ou de l’arrondissement. Ensuite, il faut connaître les divers critères d’attribution comme la situation professionnelle, la situation familiale (priorité si vous attendez des jumeaux ou si votre aîné est déjà inscrit dans la crèche), les revenus (pas obligatoire d’être salarié) et l’âge de l’enfant lors de la rentrée souhaitée. Ces derniers sont décisifs dans l’acceptation ou le refus du dossier. Néanmoins, les communes favorisent certains profils comme les familles vulnérables : revenus modestes, enfant handicapé, parcours d’insertion professionnelle…

Les autres alternatives

Au cas où vous n’avez pas eu une place dans une crèche municipale et si vous ne pouvez pas bénéficier de la crèche d’entreprise, la crèche familiale, la crèche parentale ou la micro-crèche sont parmi les autres options à votre disposition. Vous pourrez envoyer votre enfant dans une de ces structures et tenter une seconde chance en envoyant un nouveau dossier auprès d’une crèche municipale.

  • La micro-crèche est faite pour accueillir 10 enfants au maximum. Elle peut être gérée par une entreprise, une municipalité ou une association, et son mode de fonctionnement est similaire à celui d’une crèche collective municipale. Elle offre une grande flexibilité concernant les horaires.
  • La crèche parentale permet aux parents de participer à sa gestion et à l’accueil. Vous pourrez par exemple faire une journée ou une demi-journée de présence par semaine. Toutefois, la crèche parentale est de plus en plus rare, car elle demande un important investissement, et de plus, de moins en moins de parents sont disponibles.
  • La crèche familiale allie accueil individuel et collectif. L’enfant est pris en charge par une assistante maternelle qui se rend souvent dans une crèche collective municipale à proximité.

Nos autres conseils

Si possible, faites suivre votre bébé par un médecin de la PMI qui participe souvent à la commission d’attribution. Dites-lui votre souhait de placer votre enfant à la crèche. Vous devrez prouver que cette place de crèche est indispensable pour vous afin que vous puissiez reprendre le travail, payer vos factures et avoir une vie sociale. Le but est que votre dossier retienne l’attention. Aussi, inscrivez-vous à plusieurs crèches pour maximiser vos chances. Également, n’hésitez pas à insister. Téléphonez, déplacez-vous, et prenez des nouvelles régulièrement.

Découvrez également Bien choisir les chaussures de ses enfants.

Evaluez cet article
Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.