Doit-on prendre un chien pour tenir compagnie à un senior ?

0
68
chien et séniors
Crédits : Pixabay

La vie change quand on prend de l’âge. Une fois sénior, on peut remarquer un sentiment de solitude, car l’arrêt des activités isole de l’environnement extérieur. On est aussi face à des soucis de santé. Ce sont des changements qui peuvent avoir des impacts négatifs sur le moral et le bien-être. Mais il est possible de combler le manque et de retrouver un sens de responsabilité, cela passe par l’adoption d’un chien.

Les bienfaits d’un animal de compagnie pour les séniors

Pour les personnes âgées, avoir un chien est bon pour le mental, pour le moral et pour le corps. Qu’importe sa race, il rompt le sentiment de solitude qui concerne d’ailleurs beaucoup de séniors. La majorité d’entre eux vivent seuls, loin de leur famille et de leurs amis. Donc, il y a une absence d’interactions sociales. L’adoption d’un chien est bénéfique à la maison, car c’est une compagnie bienvenue et à l’extérieur, car il aide à briser la glace et à engager les discussions. Aussi, le chien permet de sentir plus responsable. En effet, il faut s’en occuper quotidiennement : lui donner à manger, le laver, jouer avec lui, le faire promener, le soigner quand il est malade… On pourrait considérer cela comme des contraintes, mais ce sont de bonnes contraintes qui obligent les séniors à être prudents et à prendre des responsabilités. Ils se sentent utiles, et c’est excellent pour le moral et la confiance en soi. Également, avoir un chien permet d’être toujours actif, cela entretient la musculature et la mobilité tout en prévenant certaines maladies. Pour les séniors qui souhaitent adopter un chien, divers conseils existent sur des sites spécialisés comme canipedia.fr.

Avoir avec un chien à un certain âge

Beaucoup de séniors désirent accueillir chez eux un chien, mais ils sont réticents vis-à-vis de certaines contraintes. Ils s’inquiètent concernant les passages chez les vétérinaires, car plus l’âge avance, plus la mobilité devient compliquée. Cependant, il y a des solutions. Il est possible de faire appel à un service d’aide à domicile ou de faire venir le vétérinaire chez soi. En cas d’hospitalisation, si personne ne peut accueillir le chien, les solutions de garde sont nombreuses comme la pension ou le chenil, les familles d’accueil ou le pet-sitting ou encore les autres séniors proposant la garde d’animaux. Beaucoup de séniors se posent aussi des questions sur le devenir de leur animal s’ils sont contraints d’entrer en Ehpad. Il faut savoir qu’actuellement, de nombreuses maisons de retraite autorisent les animaux de compagnie, car elles savent les bienfaits que ces derniers apportent dans le quotidien des séniors.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.