Les bébés-couples: ces adolescents qui sont déjà en couple

0
4313

Elle a 16 ans, lui 17, ils vont encore au lycée mais mènent une vraie vie de couple… chez leurs parents ! Comment réagir face à cette situation inhabituelle ?« Tous les ados que je connais multiplient les rencontres et les flirts, sauf mon fils et sa copine qui sont scotchés l’un à l’autre dans le canapé du salon. Et ça fait 14 mois que ça dure… » raconte Béatrice, un peu perplexe.

Adultes ou ados ?

La situation des bébés-couples ne manque pas de contraste : le plus souvent mineurs et lycéens, ils vivent chez leurs parents dont ils dépendent financièrement.

 En même temps, ils mènent une vie de couple stable, de longue durée et bâtissent des projets d’avenir avec une bonne dizaine d’année d’avance sur leurs amis. Seraient-ils déjà adultes ?

Pourquoi un bébé-couple ?

Impossible de généraliser, toutefois le fait de s’installer très vite dans le quotidien et dans la durée montre un grand besoin de constance et de sécurité, inattendu à l’âge du zapping relationnel.

On peut aussi souligner la force de l’idéal amoureux de ces jeunes gens, un peu comme s’il fallait en remontrer aux parents séparés ou divorcés. Enfin, un couple, ça tient chaud : on ne craint pas la solitude, on échappe aux histoires brèves parfois douloureuses, on ne risque pas de prendre de râteau et on en profite pour se libérer un peu de l’emprise des parents !

 Bref, c’est tellement confortable d’être un bébé-couple que certains ne sortent plus de leur bulle et finissent par s’asphyxier l’un l’autre. Attention, quand le bébé-couple n’est plus qu’un moyen de protection, il devient une prison.

Et leur vie sexuelle ?

Ils sont mignons, à se tenir la main sur le canapé. Mais ils ne passent pas la nuit à se regarder dans le blanc des yeux et vous le savez bien. Le bébé-couple, même très discret, oblige ses parents à prendre conscience qu’il a une vie sexuelle, ce qui n’est pas toujours facile à vivre.

 « Je me sens parfois très gênée quand ils vont se coucher ou quand on se retrouve le matin au petit déjeuner » reprend Béatrice. Nombre de parents préfèrent ne rien savoir, et la plupart des professionnels le confirment : la vie intime des enfants ne regarde pas leurs parents.

C’est donc à vous de tracer clairement les limites de la vie du bébé-couple chez vous. Les règles familiales s’appliquent toujours à eux.

Comment gérer le quotidien ?

Tout dépend des usages dans votre famille, de la personnalité de votre enfant et de sa maturité. Dans tous les cas, n’oubliez pas que vous êtes chez vous, même s’ils ont l’air comme chez eux !

Pas question, par exemple, de les laisser investir votre chambre ou se soustraire aux règles de la vie familiale. Cette histoire est importante pour eux, il ne s’agit pas de la minimiser. Mais il faut que chacun y trouve sa place et que la famille agrandie mène une vie harmonieuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.