Vaccins homéopathiques, le Canada tire la sonnette d’alarme

0
777

Après la Belgique, le mouvement anti-vaccin prend de l’ampleur au Canada. En effet, les « vaccins homéopathiques » aggravent l’épidémie de rougeole qui touche actuellement le pays.

L’épidémie venue des Etats-Unis a déjà touché 22 personnes et les autorités canadiennes ne cessent de s’inquiéter. En effet, en parallèle de l’expansion de la maladie, la vaccination recule au profit de « vaccins homéopathiques » inefficaces pour lutter contre la rougeole.

La rougeole peut provoquer de graves complications à tout âge : infections pulmonaire, encéphalites entrainant des séquelles neurologiques irréversibles etc. Pour se prémunir de la maladie, un vaccin efficace existe, cependant au Canada, comme nous le voyions dernièrement en Belgique, un mouvement anti-vaccin fait diminuer la couverture vaccinale.

Les anti-vaccins prônent comme une alternative, des produits homéopathiques censés empêcher la survenue de la maladie. Pour les autorités canadiennes ce genre de produits représente un réel risque puisque les gens se pensent protégés, alors qu’ils ne le sont pas.

Selon les propos de Charles Bentz, le président du syndicat des médecins homéopathes français rapportés par nos confrères de l’Express “Il n’existe évidemment aucun vaccin homéopathique et ce terme est complètement impropre. Ce que l’on peut faire avec l’homéopathie c’est de l’immunostimulation, c’est-à-dire renforcer ses défenses immunitaires, mais en aucun cas ‘vacciner’!”

En 2011, 776 cas de rougeole ont été recensés au Québec, la majorité n’avait jamais été vaccinée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.