Les avantages d’un bilan ophtalmologique chez l’enfant

0
1123
crédit : cliniquedesyeuxbordeaux.com

La consultation ophtalmologique chez l’enfant est primordiale. Elle permet de détecter des troubles oculaires de manière précoce, notamment ceux qui nécessitent une correction le plus tôt possible. En l’absence de prise en charge, l’acuité visuelle resterait définitivement atteinte. Vérifier la santé des yeux d’un enfant grâce à un bilan adapté présente donc un intérêt majeur. Quand doit-il être réalisé ? Quels sont les signes d’alerte ? Découvrez le déroulement et les avantages du bilan ophtalmologique chez l’enfant.

Quand réaliser un bilan ophtalmologique chez l’enfant ?

S’il n’y a pas d’examen obligatoire avec un ophtalmologue, plusieurs bilans restent recommandés. Tout d’abord, les échographies de grossesse peuvent déjà aider à détecter certaines anomalies oculaires, avant même la naissance de l’enfant. L’examen pédiatrique du huitième jour sert à vérifier de nombreux éléments organiques, dont les yeux. Il en va de même des examens effectués au cours des premiers mois. Un bilan médical est ensuite recommandé à l’âge de trois ans, généralement lors de l’entrée à l’école maternelle. Ces différents examens sont réalisés par le médecin généraliste ou par un pédiatre. Ces derniers demanderont une consultation spécialisée avec un ophtalmologiste en cas de doute. À l’âge de 6 ans, au moment de l’entrée à l’école primaire, l’acuité visuelle de l’enfant devra à nouveau être vérifiée. Ce bilan est parfois effectué par les services de la médecine scolaire.

Les étapes du développement visuel de l’enfant

Le développement de la vue d’un enfant se déroule selon plusieurs grandes étapes.

  • À la naissance, il voit flou et en noir et blanc.

  • Entre 0 et 6 mois, il reconnaît le visage de ses parents, peut fixer un objet et le suivre du regard. Les couleurs et le relief apparaissent.

  • Entre 6 et 12 mois, l’acuité visuelle augmente.

  • Entre 12 et 18 mois, le bébé sait coordonner les informations visuelles qu’il reçoit avec des gestes adaptés.

  • Aux environs de l’âge de 5 ans, le développement visuel est presque complet, avec une acuité de 10/10ème.

Les signes d’alerte

En dehors des examens classiques de la petite enfance, plusieurs signes ou symptômes doivent alerter et donner lieu à une consultation médicale avec un ophtalmologue :

  • l’enfant louche (strabisme) ;

  • une conjonctivite dans les premiers jours de vie ;

  • un manque d’intérêt aux stimuli visuels ;

  • une errance du regard ;

  • un reflet blanc visible sur la pupille lors de l’exposition à la lumière (possible signe d’une tumeur oculaire qui nécessite une consultation en urgence) ;

  • chutes fréquentes ou bien l’enfant se cogne sans cesse ;

  • l’enfant plisse des yeux pour mieux voir ;

  • l’enfant se plaint de maux de tête fréquents ou d’une fatigue oculaire ;

  • le besoin de regarder les livres de très près ;

  • une sensibilité exacerbée à la lumière ;

  • un larmoiement excessif ;

  • l’existence d’une pathologie oculaire héréditaire dans la famille ;

  • et la prématurité de l’enfant qui nécessite alors un suivi ophtalmologique régulier.

Comment se déroule un bilan ophtalmologique chez l’enfant ?

Un enfant peut être examiné dès son plus jeune âge. Si le bilan est évidemment plus facile à réaliser lorsqu’il sait parler, plusieurs tests permettent néanmoins d’examiner la vue d’un tout petit. L’évaluation de l’acuité visuelle s’effectue à l’aide de jouets, d’échelles de vision (faites en dessins pour les plus jeunes et en chiffres ou en lettres pour les plus grands) et par l’utilisation d’appareils spécifiques. De même, une évaluation du comportement visuel de l’enfant est un bon indicateur pour le médecin.

Les avantages du bilan ophtalmologique de l’enfant

L’examen des yeux est essentiel chez les petits. Il permet notamment de dépister précocement des problèmes de vue qui doivent être corrigés, sans faute, lorsque la plasticité cérébrale est suffisante. En effet, après l’âge de 7 ans environ, le développement des zones du cerveau consacrées à la vision s’arrête. Sans traitement, l’acuité visuelle de l’enfant peut rester figée autour d’1/10ème. Pris en charge rapidement, ces problèmes sont en général réversibles.

Lors d’un bilan ophtalmologique, l’état de santé des yeux est vérifié et plusieurs pathologies peuvent être détectées comme une amblyopie, un daltonisme, une hypermétropie, une myopie, un astigmatisme, un strabisme… Un traitement adapté, par correction optique ou chirurgie, est alors mis en place.

Ce bilan permet notamment de dépister un trouble resté asymptomatique, généralement par compensation du deuxième œil. Si un seul œil est touché, il est en effet fréquent que l’enfant n’expose aucune plainte particulière, car il compense avec l’autre œil.

Un autre avantage majeur du bilan ophtalmologique reste ses bienfaits pour la scolarité. Sans correction de ses troubles visuels, un enfant présenterait des difficultés, parfois majeures, dans ses apprentissages scolaires, comme la lecture. Il arrive d’ailleurs que des défauts visuels soient détectés en grande section de maternelle ou en CP lors des débuts de l’instruction de la lecture. Sans correction, l’enfant serait alors sérieusement handicapé pour la suite de sa scolarité.

Essentiel pour sa santé, le bilan ophtalmologique de l’enfant doit être réalisé à différents âges clés. La Clinique des yeux à Bordeaux possède tout le matériel nécessaire pour examiner et prendre en charge les enfants dès la naissance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.