L’âge des Pourquoi

0
778

Dis maman pourquoi tu m’aimes ? Pourquoi l’hiver ? Pourquoi le soleil se cache ? Pourquoi la terre tourne ? Pourquoi les oiseaux volent et pas les tortues ? Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?
A raison de 10 pourquoi par minute, vous êtes en droit de vous demander… Pourquoi votre enfant demande pourquoi ?

Les premiers pourquoi : A 3 ans

 

C’est quand il commence à bien maîtriser le langage que votre enfant commence à poser des questions. Pas forcément très pertinentes au début, elles prendront une tournure de plus en plus élaborée au fur et à mesure que votre enfant avancera dans l’acquisition du langage.

Il vous posera alors des questions qui attendent de vraies réponses. Il établira un vrai dialogue avec vous. Chacune de vos réponses sera prétexte à d’autres questions.

Pourquoi il demande pourquoi ?

 Les « pourquoi » de votre enfant sont indispensables pour la construction de sa personnalité. Il se forge des repères et vous êtes son référentiel. C’est une façon pour lui d’acquérir de la maturité. Derrière cette avalanche de questions, votre enfant cherche à se situer. C’est une façon pour lui de vous tester.

Etes-vous capable de répondre à ses questions ? Est-ce que vous savez répondre aux questions simples ? Comment appréhendez-vous les questions compliquées ? Votre enfant juge également votre honnêteté. En effet, il peut aussi vous poser des questions dont il connaît déjà la réponse, dans le but de vous tester. Soyez attentif à ne pas lui mentir.

Le catalogue des Pourquoi :

Votre enfant a un éventail de pourquoi et ne comptez pas sur lui pour s’en lasser. Cependant veillez à moduler votre réponse en fonction du degré d’importance de la question. Votre explication doit être appropriée à sa demande.

 S’il vous demande pourquoi il doit dormir, le degré d’implication n’est pas émotionnellement aussi intense que s’il demande pourquoi sa maman ou son papa est parti avec un(e) autre ?
 

J’en ai marre des Pourquoi

 Et vous en avez le droit, personne ne vous en voudra. En revanche ne l’envoyez pas paître si vous êtes lassé de répondre. Proposez lui plutôt de revenir vers lui lorsque vous serez plus disponible pour ses pourquoi.

Les pourquoi : une curiosité naturelle

 La curiosité n’est pas un vilain défaut. Bien employée, c’est même une qualité qui a permis l’évolution de l’humanité. Ne vous offusquez pas si votre enfant vous demande pourquoi les yeux de la dame sont bridés ou pourquoi Hugo a une couleur de peau différente de la sienne ? C’est l’occasion rêvée pour lui expliquer les différences ethniques, culturelles voire religieuses.

N’éludez pas les questions douloureuses. Si son papy est malade, ne le laissez pas dans l’ignorance. Les pourquoi font partie de son apprentissage de la vie. Méfiez vous cependant du poids des mots qui peuvent être sources d’angoisse. Ne dites pas que votre tata est partie dormir pour toujours. C’est la meilleure manière de fausser les informations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.