Entrée à la crèche : comment préparer son enfant ?

0
833
crédits : serge jordan

Il est temps pour votre enfant de rejoindre la crèche. Enfin, vous avez obtenu une place dans une crèche de proximité. Maman est à la fois heureuse et angoissée à l’idée de se séparer de son petit pour la première fois. Ce ne sera pas non plus facile pour l’enfant. C’est pourquoi une préparation psychologique et matérielle s’impose afin que cette nouvelle expérience soit vécue en douceur autant pour les parents que pour leur enfant. Voici donc quelques conseils et astuces pour une entrée en crèche plus sereine.

Réunir les essentiels pour la crèche

Abordons d’abord l’aspect matériel. Nul besoin de surcharger le sac de votre bambin pour son entrée à la crèche. Normalement, l’établissement dispose déjà du matériel de puériculture nécessaire. L’enfant aura juste besoin d’un certain nombre d’effets personnels. Parmi ces indispensables, nous pouvons citer les tenues de rechange, une paire de chaussons, les tétines, son doudou, les couches et les lingettes au cas où la crèche ne les fournit pas, ainsi que des médicaments spécifiques accompagnés de l’ordonnance si besoin. Il faut également prévoir un chapeau et une paire de lunettes de soleil pour les beaux jours.

Des étiquettes personnalisées pour marquer les affaires de votre enfant

Pour éviter de les égarer, les affaires de votre bébé doivent être marquées avec son prénom. D’ailleurs, le site signoo.com vous fournit des étiquettes personnalisées thermocollantes ou autocollantes adaptées aux vêtements et aux objets. C’est une excellente solution pour s’assurer que les affaires personnelles de votre enfant ne soient pas confondues avec celles des autres bébés. Ainsi, pensez à apposer le nom de votre bambin sur son doudou, ses vêtements, ses chaussons, son sac, etc.

La préparation mentale de l’enfant pour son entrée à la crèche

Pour l’enfant, son entrée à la crèche représente un grand bouleversement dans son quotidien, lui qui était habitué à rester à la maison, près de sa maman et dans son environnement familier. Mais tous les petits sont passés par là.

La première chose à faire c’est d’expliquer à votre enfant ce qui se passe et de le rassurer. Utilisez des mots simples et un ton calme. Veillez à ne pas afficher votre anxiété au risque de compliquer davantage la séparation. Vous pouvez lui dire qu’il va rencontrer des bébés comme lui, qu’il aura de nouveaux copains et copines, qu’il y aura pleins de nouveaux jouets, que des adultes gentils s’occuperont de lui, etc. Mettez aussi en avant le fait qu’il est un grand garçon ou une grande fille maintenant.

L’importance d’y aller progressivement pour ne pas brusquer votre enfant

Votre bout de chou a besoin d’un temps d’adaptation. C’est la raison pour laquelle beaucoup de parents accompagnent leurs enfants quelques jours avant la rentrée et restent avec eux, dans l’objectif de l’habituer à son nouvel environnement. Le temps d’adaptation dépendra de chaque enfant.

Le jour de la rentrée est arrivé. Maman doit laisser partir son enfant pour le confier entre de bonnes mains. Vous devez d’abord vous rassurer pour que votre enfant ne perçoive pas votre angoisse. Dans la plupart des cas, votre petit pleure au moment de la séparation, mais ne vous laissez pas trop attendrir. Même si c’est dur de le voir dans cet état, il est conseillé de raccourcir le moment où vous lui dites au revoir.

Mais n’ayez crainte les enfants ne passent pas leur journée à pleurer une fois que leurs parents sont partis. Ses pleurs vont s’apaiser d’un moment à l’autre. Et les nouveaux camarades ainsi que le nouvel espace vont capter son attention, sans oublier l’accompagnement des nounous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.