La dictée 2.0 débarque !

0
1049

Défendue par certains, jugée inutile par d’autres, la dictée est synonyme de mauvais souvenirs pour bons nombres d’entre nous. Pour lui donner un coup de jeune, un conseiller pédagogique de l’Éducation Nationale a décidé d’en faire une version 2.0 en y intégrant Twitter.

La twictée, qu’est-ce que c’est ?

Une dictée adaptée aux contraintes du réseau social Twitter qui impose de s’exprimer en 140 caractères, c’est l’idée de Fabien Hobart, conseiller pédagogique en Seine et Marne.

Le concept ? Une dictée de 140 caractères est faite en classe, les enfants sont ensuite mis en groupe pour mettre en commun leurs phrases et arriver à une version s’approchant le plus du sans faute. Les phrases sélectionnées par les groupes sont ensuite twittées sur le réseau social via le compte de la classe et relayée par le compte @TwictéeOfficiel.

Grâce au #twoutils, des hastags reprenant la nature des fautes présentes dans les phrases, une classe miroir, connectée à la première via Twitter, peut ensuite aider les élèves à corriger leurs erreurs.

De cette façon, les enfants échangent sur leur perception de l’orthographe des mots et se questionnent afin de corriger les fautes des autres. Etant donné que les corrections doivent éclairer sur la nature de l’erreur, cela les interroge aussi sur l’aspect grammatical du petit texte. De plus, cela leur permet de comprendre la construction des phrases et des mots par le rappel des règles énoncées dans les tweet de corrections.

Pour mieux comprendre le fonctionnement de la twictée, nous avons soumis Régis Forgione professeur des écoles et co-animateur de la page @TwictéeOfficiel a une interview en 140 signes.

@CôtéFamille : D’où vient l’idée de la #Twictée ?

@TwictéeOfficiel : À la base c’est l’idée de Fabien Hobart pour répondre à une problématique : comment engager les élèves à une meilleure vigilance orthographique, notamment à l’heure des réseaux sociaux ?

@CôtéFamille : Qui se cache derrière @TwictéeOfficiel ?

@TwictéeOfficiel : Nous sommes deux à porter et développer le dispositif, Fabien qui est conseiller pédagogique, et moi-même Régis Forgione, professeur des écoles. Et au-delà il y a bien sûr toute la communauté enseignante investie dans le projet.

L’an dernier nous avons beaucoup expérimenté avec les quelques classes participantes. Cette année, un gros travail d’animation et d’accompagnement est mis en place pour les nouveaux entrants. L’expertise de conseiller pédagogique de Fabien est indispensable !


@CôtéFamille : Comment fonctionne le dispositif? Comment les enseignants peuvent-ils faire participer leurs classes?

@TwictéeOfficiel : De nombreux documents sont disponibles via le site web, le compte twitter et la communauté sur Google+. Un tableau d’inscription est disponible pour ceux qui veulent intégrer le dispositif. Le côté numérique n’est que la face visible du projet. L’âme des #twictée reste le travail grammatical des élèves au travers des #twoutils.


@CôtéFamille : Qu’est-ce que cela développe en terme d’apprentissage chez les enfants qui pratiquent la #twictée?

@TwictéeOfficiel : L’objectif est de développer la vigilance orthographique. Pour faire simple, il s’agit d’apprendre à se relire et à se corriger en situation de production écrite. Disons que c’est l’objectif à long terme.

Une séquence de twictée engage les élèves à expliciter des erreurs commises en s’appuyant sur des règles grammaticales. Dans la mesure où il faut comprendre pour expliquer, le twoutil est un puissant levier d’apprentissage. Les fondements théoriques sont solides (Danielle Cogis, Catherine Brissaud, Michel Fayol, JP Jaffré).

Depuis deux ans, le concept a déjà séduit 33 classes francophones, essentiellement en France mais également au Togo, au Canada et en Belgique. Les enseignants sont de plus en plus nombreux à tenter cette nouvelle forme de dictée à chaque tour de Twictée. Cette initiative ludique nécessite toutefois un équipement informatique et une connexion internet adaptés dont certaines écoles ne bénéficient malheureusement pas encore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.