Luc Chatel veut noter les profs sur le modèle du secteur privé

0
489

Avant la fin de l’année, le ministre de l’éducation, Luc Chatel, souhaite réformer la notation des enseignants avec des inspections plus fréquentes, pour privilégier la promotion au mérite.

En mars dernier, une consultation a été menée par Internet auprès de 4.500 enseignants. Le constat : des inspections trop peu fréquentes, des notes peu discriminantes, un manque de suivi, et pas de prise en compte de l’investissement dans l’école. Alors que le passage à l’échelon supérieur d’un enseignant dépend notamment de son ancienneté et du rapport d’inspection.

Un suivi plus régulier

Le ministre propose une réorganisation de l’évaluation avec des inspections tous les quatre à cinq ans, avec une moindre part donnée à la note de l’inspecteur et une meilleure prise en compte du travail en équipe. Mais aussi un suivi régulier entre l’enseignant et plusieurs interlocuteurs comprenant des conseils. Elaboration d’une « lettre de mission » pour chaque enseignant tous les quatre à cinq ans, sur le principe des feuilles d’objectifs en vigueur dans le privé.

Evaluez cet article
Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.