L’Education nationale s’engage contre l’homophobie

0
489

Souvent mal vécue, l’homosexualité est une des principales causes de suicide chez les adolescents. L’éducation nationale tente de réagir en lançant une opération spéciale pour sensibiliser élèves et professeurs.

Le rôle de l’école n’est pas uniquement d’apprendre à lire et à compter aux enfants, mais également d’en faire des citoyens et de lutter contre toutes les formes de discrimination. C’est ce que le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, a voulu rappeler en s’engageant contre l’homophobie. « Un enjeu de citoyenneté, de réussite scolaire et de santé publique »  selon lui.

Pour cela, chaque établissement vient de recevoir un kit, composé de deux affiches et de deux cents carte mémos afin de rappeler l’existence de la Ligne Azur (08.10.20.30.40). Créée en 2009, la Ligne Azur est un numéro d’aide qui informe et soutient les jeunes se posant des questions sur leur orientation sexuelle.

Le ministère rappelle également que les questions de l’homophobie ou plus largement du sexisme doivent être abordées lors des cours d’éducation à la sexualité, qui commencent dès le collège. Il est du devoir des professeurs d’accompagner les élèves en les orientant vers des sources d’information ou même une prise en charge extérieure. Afin de former les enseignants, un guide d’information a été distribué à toutes les équipes pédagogiques. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.