Maladies infantiles : après la rougeole, la varicelle…

0
582

Entre deux et trois ans, c’est non seulement à la rougeole, mais aussi à la varicelle que votre enfant peut être confronté. Voici comment prévenir ces deux cas, et comment agir si votre enfant l’a contractée.

LA ROUGEOLE

Le ROR, un vaccin combiné Rougeole Oreillons Rubéole, peut être fait à partir de 15 mois, puis un rappel entre 4 et 7 ans. Mais si bébé combine fièvre, écoulement nasal, yeux larmoyants et toux sèche, c’est que les premiers symptômes d’une rougeole sont arrivés.
Bébé n’a ensuite plus faim. A l’intérieur de ses joues apparaissent de petits boutons blancs qui disparaissent lorsque le visage, puis le reste du corps se couvre de boutons rouges foncés.

Bingo, la rougeole a débarqué. En principe, la rougeole est bénigne, mais des complications graves peuvent se déclarer : otite, affection broncho-pulmonaire, voire encéphalite! Il faut baisser la température et calmer la toux par des médicaments adaptés. Des antibiotiques peuvent être prescrits en cas de surinfection.

LA VARICELLE

La varicelle apparait généralement entre 2 et 10 ans. Similaire au virus du zona, la varicelle se transmet par la salive (tous, éternuement) ainsi que par les lésions vésiculeuses.
 De petits boutons roses très espacés surgissent par poussées sur tout le corps, parfois jusque dans la bouche, puis se transforment en vésicules, semblables à de petites cloques. De fortes démangeaisons s’ensuivent.

 La varicelle est extrêmement contagieuse, depuis la veille de l’apparition des premiers vésicules jusqu’au huitième jour. La varicelle est généralement bénigne, mais le grattage des vésicules peut entrainer des surinfections qui se transforment en cicatrices permanentes.
Empêchez alors votre enfant de se gratter (coupez-lui les ongles !) et désinfectez sa peau chaque jour. Donnez-lui par voie orale un antihistaminique et appliquer un badigeon blanc sur les démangeaisons… Si la varicelle est éprouvante pour votre enfant et vous, dites-vous qu’elle est plus néfaste chez l’adulte (fièvre élevée, maux de têtes violents). Finalement, c’est un mal pour un bien…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.