Comment accompagner au mieux un enfant dans le deuil ?

0
80
crédits : pixabay

Perdre un être cher est toujours une étape douloureuse à surmonter, encore plus quand il s’agit d’un enfant. Ne comprenant pas exactement ce qui se passe, il peut développer diverses attitudes. En tant que parent, il est de votre ressort de l’accompagner. Comment aider un enfant à surmonter un deuil ? Voici nos conseils.

Discutez avec vos enfants, c’est le meilleur moyen pour les aider à surmonter leur peine

Tout comme les adultes, les enfants ressentent la peine qui est liée à la perte d’un être cher même s’ils ne savent pas encore mettre des mots dessus. En étant leur parent, vous devriez avoir une conversation claire avec eux. Les discours comme « il s’en est allé » ou « il a fait un long voyage » sont absolument à proscrire. En effet, il est important de faire comprendre à votre enfant que l’être aimé ne reviendra plus. Il faut que vous soyez honnête avec lui afin que celui-ci n’entretienne pas l’espoir de voir revenir la personne décédée. Bien évidemment, il s’agira d’adapter votre discours à son âge pour qu’il ne soit pas traumatisé.

Soyez attentif à ses moindres besoins

Les adultes ont la fâcheuse habitude de croire que les enfants ne comprennent pas véritablement ce qui se passe. Et à cet effet, ils consacrent plus de temps aux adolescents ou autres membres de la famille plus âgés. En réalité, cette manière de faire n’est pas très correcte. Même si les enfants vivent dans l’instant présent, la mort est un événement qui les perturbe énormément. D’abord sur le plan émotionnel, mais aussi sur le plan social.

Contrairement aux personnes âgées qui ont des moments de chagrin intenses après une perte, les enfants eux ont des vagues de chagrins. Ils peuvent passer de la joie à la tristesse ou du rire aux larmes en une fraction de seconde. Ils peuvent aussi devenir distants avec leur camarade ou en venir aux mains pour exprimer leur colère. C’est alors à ces moments que les parents doivent être attentifs. Discutez avec les enfants et trouvez une solution au plus vite.

Par ailleurs, vous devrez l’aider à extérioriser ses émotions et lui faire comprendre que ce qu’il ressent est tout à fait normal. Pour faire simple, votre rôle est d’aider votre enfant à guérir progressivement au lieu d’enfouir sa peine. Parlez-lui également de votre chagrin afin qu’il ait l’impression de vivre un sentiment partagé.

Laissez l’enfant participer aux rites de l’enterrement

Autoriser les enfants à dire un adieu à la personne perdue est sans doute le meilleur moyen de leur faire prendre conscience de la situation. S’il est tout à fait normal que des parents essayent de protéger leurs enfants en leur évitant d’assister à l’enterrement, sachez que ce n’est certainement pas la bonne méthode.

Contrairement à vous, les enfants ont besoin de dire au revoir pour se rendre à l’évidence. Alors, ne les privez pas de ce moment important. Proposez-leur de vous accompagner lors des divers rites notamment l’organisation des obsèques, le choix des plaques funèbres ou de la carte de remerciement de décès. Surtout, n’oubliez pas de trouver les mots idéals pour accompagner votre enfant durant toute la cérémonie. Toutefois, s’il s’agit d’un adolescent et qu’il ne semble pas vouloir participer au rituel, ne l’y forcez pas. Contentez-vous de lui expliquer le bien fondé et laissez-le prendre sa décision.

Conservez la routine et surtout, prenez soin de vous

Après la perte d’un être cher, essayez autant que possible de ne pas opérer de très grands changements dans la vie de l’enfant. Étant donné qu’il vient de perdre une personne essentielle à sa vie, un changement brusque pourrait le déstabiliser. En outre, si l’être disparu avait un rôle important dans sa vie, tentez progressivement de prendre les responsabilités de ce dernier. Et cela sans lui donner l’impression de vouloir voler la place de l’autre.

Aussi, une autre chose importante est de prendre soin de vous après l’enterrement. Les enfants suivent l’exemple de leur parent, c’est un fait ! Alors, le meilleur moyen de dire à votre enfant d’aller de l’avant est de le faire vous-même. Faites du sport, mangez équilibré et invitez votre enfant à faire de même.

Au besoin, faites accompagner votre enfant par un professionnel

Si vous avez l’impression que malgré vos efforts, votre enfant ne semble pas guérir de la perte, vous devez envisager la solution de l’expert. En effet, pour les parents qui n’ont jamais eu à passer par cette étape, il est souvent difficile de trouver les bons mots pour guider l’enfant dans son deuil. Par ailleurs, si vous êtes vous-même dévasté par la perte, il vous sera d’autant plus compliqué de gérer ceux d’un être fragile tel qu’un enfant. Alors, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un thérapeute pour aider votre enfant. Et pourquoi ne pas vous faire aider aussi par la même occasion ?

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.