La cécité d’une petite fille diagnostiquée grâce à une photo sur Facebook

0
1764

Dans le Mississipi, une photo sur le mur Facebook de sa maman évite à Rylee, 3 ans, de devenir aveugle. Une lueur blanche anormale dans le fond de l’oeil de la fillette, détectée par une amie, aura suffi pour alerter les parents de Rylee.C’est grâce à une photo de sa fille que Tara Taylor a posté sur Facebook qu’elle a pu prendre connaissance de ses problèmes de vue. En effet, une lueur blanche apparait dans le fond de l’œil gauche de la fillette de 3 ans. Une amie de Tara va la mettre en garde en lui disant qu’il s’agit peut-être d’une maladie oculaire dont serait atteinte la petite Rylee.

Un fait divers qui souligne la nécessité de faire diagnostiquer la vue de bébé le plus tôt possible.

Sans attendre Taylor conduit son enfant chez le médecin et découvre que celle-ci est pratiquement aveugle d’un œil. Après avoir effectué des tests de visions, le spécialiste a diagnostiqué la maladie de Coats chez la petite fille. Il s’agit d’une maladie rare qui peut conduire à une cécité unilatérale totale.

La maladie de Coats se caractérise par une dilatation des vaisseaux du fond de l’œil et par une accumulation de liquide dans l’épaisseur de la rétine et en dessous de celle-ci. C’est cette accumulation qui peut, au bout d’un moment, provoquer un décollement de la rétine qui entrainera la cécité. Le diagnostic est souvent tardif car les personnes atteintes de cette maladie ne ressentent pas de douleur et dans la plupart des cas ne se plaignent pas d’une gêne de la vision, à l’image de la petite Rylee.

C’est parce que la rétine de Rylee était endommagée qu’elle n’a pas renvoyé la couleur rouge caractéristique lorsque l’on utilise le flash d’un appareil photo. Malheureusement la fillette ne retrouvera pas une vision totale, mais grâce à cette prise en charge rapide, un traitement au laser pourra contenir les dégâts causés par la maladie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.