L’histoire des santons de Provence

0
279
crédits : serge jordan

Si vous êtes passé dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur pendant les fêtes de fin d’année, vous avez certainement remarqué les fameux santons de Provence. Ces petits objets de collection sont ancrés dans les traditions provençales. D’où viennent les santons ? Qui représentent-ils, et quelle est leur signification ?

Que sont les santons de Provence et d’où viennent-ils ?

Le mot « santon » vient du mot provençal « santoun » qui veut dire « petit saint ». Les santons sont des figurines de petite taille, faites en argile peinte. Au départ et jusqu’à maintenant, elles sont utilisées pour décorer les crèches de Noël en Provence.

Les premiers santons de la pastorale sont apparus sous la Révolution française. À l’époque, l’État a fermé les églises et a interdit les crèches de Noël. Aussi, de nombreux foyers se sont mis à créer leurs propres crèches, notamment en Provence. Ces petites figurines colorées ont ainsi permis en quelque sorte de préserver la tradition de Noël.

Comment ont-ils évolué au fil des ans ?

Au début, les santons étaient des figurines typiquement religieuses. Actuellement, ils sont devenus des objets d’art et de décoration modernes, représentant des personnalités en dehors de la sphère religieuse.

Les santonniers (les fabricants de santons) créaient au début des personnages traditionnels de la Nativité pour les crèches. Puis, ils ont ajouté plus de personnages : de simples habitants du village, des bergers, des boulangers, des pêcheurs, des porteurs d’eau, des ramoneurs ou encore des laveuses. Tous ces personnages se réunissent autour de la Sainte Famille et des animaux que nous voyons habituellement autour de l’Enfant Jésus, dont un bœuf, des moutons et un âne. Les crèches sont devenues des représentations du village typiquement provençal.

 

Les différents types de santons

Les santons sont généralement classés en trois types différents. La première famille de santons est l’illustration originelle de la nativité, avec l’Enfant Jésus, Marie et Joseph. Le second type de santons regroupe les personnages secondaires de la nativité, comme le détaille la Bible, à savoir les bergers, les Mages, les anges et les animaux.

Enfin, les artisans santonniers ont développé un troisième type de santons. Ce dernier regroupe les fonctions et les métiers de l’époque de la Nativité, comme la cueilleuse d’olives, le meunier, le bohémien et même l’idiot du village.

Les familles complètent ainsi chaque année leurs crèches avec de nouveaux santons, de manière à représenter un village entier.

Le symbolisme de chaque figure

Malgré l’évolution du concept, les santons ne se créent pas au hasard. En effet, chaque santon symbolise quelque chose, ou un acteur de la vie réelle.

Il est clair que les santons originels symbolisent la Nativité. Les autres personnages viennent les compléter, arborant les tenues qui se portaient à l’époque des santonniers. En effet, les santons qui représentaient les populations de l’époque portent des vêtements populaires des XVIIIe et XIXe siècles. Les santons de Provence sont devenus les symboles d’un mélange entre les populations urbaines et rurales qui occupent les villages et villes provençaux, ainsi que leurs mœurs et modes de vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.