Activités extrascolaires : comment faire le bon choix ?

0
137
crédits : envato elements

Il est de plus en plus courant d’emmener les enfants à des activités extrascolaires, et l’éventail des possibilités est énorme. Outre l’activité, il faut décider de la fréquence à laquelle elle aura lieu, et de nombreux parents se demandent s’ils ne surchargent pas leurs enfants en les inscrivant à des activités après l’école. On fait le point aujourd’hui !

Quels sont les bénéfices des activités extra-scolaires ?

Les activités extra-scolaires ont lieu en dehors du temps passé à l’école. A ce titre, il est important de rappeler l’importance de l’assurance scolaire ainsi que de l’assurance extra-scolaire. Nous vous invitons à vous renseigner à ce sujet sur le site de La Macif qui explique bien les caractéristiques et les limites de ces assurances pour vos enfants. La page suivante vous intéressera : https://www.macif.fr/assurance/particuliers/assurance-habitation-et-vie-quotidienne/assurance-scolaire

Pour en revenir aux bienfaits des activités extra-scolaires, celles-ci apportent de nombreux avantages à l’enfant, car elles lui permettent de compléter son éducation et de se développer dans des domaines moins importants à l’école, tels que le sport, la musique et d’autres activités artistiques. Elles permettent aux enfants de se familiariser avec de nouveaux environnements, des environnements différents de la famille et de l’école, où ils passent la plupart de leur temps. En général, les activités périscolaires se déroulent en groupe, c’est donc l’occasion idéale pour que nos enfants apprennent le partage et à se socialiser avec d’autres enfants.

Quel est le rythme idéal ?

Les atouts des activités périscolaires sont nombreux mais peuvent disparaître si nous surchargeons nos enfants avec des emplois du temps tout aussi chargés, sinon plus, que les nôtres. Il n’est pas rare d’entendre parler d’enfants qui, par exemple, vont au conservatoire, jouent au football et prennent également des cours de dessin Résultat : l’emploi du temps des enfants est plein de 9 heures à 20 heures, le temps de jeu disparaît et ils deviennent saturés. Il ne s’agit pas d’une question à prendre à la légère : les cas de dépression et de stress chez les enfants se multiplient chaque année. Il est important de rappeler que les activités en dehors de la classe ne sont pas une obligation, mais quelque chose à apprécier. Pour cette raison, la meilleure chose à faire est de laisser les enfants eux-mêmes nous dire quelle activité ils aimeraient le plus faire, dans la limite des possibilités que nous avons en termes d’horaires, de prix, de disponibilité, etc. Certains enfants sont plus enclins au sport, tandis que d’autres auront plus d’aptitudes ou d’intérêt pour les activités artistiques.

Quelle activité choisir pour son enfant ?

Les activités extrascolaires sont de plus en plus variées. En matière de sport, nous pouvons choisir les plus classiques comme le football, le basket-ball et la gymnastique, mais il est également possible d’accéder à des activités moins courantes. Certains arts martiaux tels que le tai-chi et l’aïkido commencent à devenir populaires parmi les enfants et les adultes, et ont de nombreux effets positifs sur le développement de la coordination, de l’attention et de la concentration. Tennis, padel, échecs, danse, yoga, handball, escrime… il y a des sports pour tous les goûts et toutes les couleurs, il suffit de trouver celui qui motive le plus votre enfant. Un autre classique est la musique. De nombreuses écoles de musique proposent des cours de guitare, de chant, de percussion, etc. Si nous poursuivons dans le domaine artistique, le théâtre est également l’une des activités favorites grâce à laquelle les enfants apprennent l’expression corporelle, perdent leur peur et leur timidité, et travaillent sur de nombreuses valeurs et aspects du développement personnel. En plus de s’amuser, de nombreux parents voient dans les activités extrascolaires une occasion d’élargir et de renforcer les connaissances de leurs enfants. Les enfants ont beaucoup plus de facilité à apprendre les langues que les adultes, c’est pourquoi les cours de langues étrangères sont une option très courante.

Dans tous les cas, le plus important est que votre enfant vienne à l’activité motivé et qu’il n’ait pas l’impression qu’il s’agit d’une “extension de l’école” ou d’un endroit où vous le laissez pendant que vous travaillez ou que vous vous occupez d’autres obligations. Si l’enfant apprécie l’activité choisie, c’est probablement lui qui vous demandera d’y retourner l’année suivante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.