La dermatite atopique de bébé

0
818
Dermatite atopique de bébé

Affection cutanée courante, la dermatite atopique touche aussi bien les jeunes enfants, les nourrissons que les adultes, mais ce sont les bébés qui sont les plus concernés. Alors, quels sont ses symptômes ? Comment faire pour protéger l’enfant ? Quels sont les traitements possibles ? Quels sont les meilleurs conseils pour les parents ? Vous allez tout savoir sur la dermatite atopique tout de suite.

Qu’est-ce que la dermatite atopique ?

Un bébé sur cinq est victime de dermatite atopique. Cette affection cutanée et non contagieuse touche les nourrissons à partir de 3 mois. Environ 15 à 20 % des enfants sont concernés, et 60 % des cas commencent dans la première année de vie. Cette maladie de la peau semblable à l’allergie et à l’eczéma se caractérise par des plaques de peau sèche, des rougeurs et des démangeaisons. La peau est à la fois rouge, sensible et fragilisée, et bébé se gratte. Elle est chronique, ça veut dire que les symptômes peuvent durer même si chez les nourrissons et les enfants, ils disparaissent avec l’âge, notamment à l’adolescence. Cette maladie cutanée se passe en 2 phases : la période non active ou rémission et la période active plus intense ou poussée où la peau est très sèche et irritée et qu’elle a besoin d’hydratation tous les jours. Toutefois, avec des soins appropriés, il est possible de soulager la gêne.

Quelles sont les causes de la dermatite atopique ?

Dermatite atopique de bébéSi l’origine de ce problème de peau n’est pas encore clairement identifiée, force est de constater qu’elle a un lien avec une forte composante génétique. En effet, si les deux parents souffrent de cette affection cutanée, le risque que l’enfant la développe est de 70 %. Mais les substances allergisantes et les facteurs environnementaux favorisent aussi l’apparition de cette maladie. L’autre cause possible est l’excès d’hygiène, quand les enfants grandissent dans des environnements trop stériles et trop propres. Il faut savoir qu’étant rarement en contact avec les bactéries, le système immunitaire ne travaille pas, il est perturbé, et ça entraîne des inflammations cutanées. Mais c’est encore une hypothèse.

Quels sont les symptômes de la dermatite atopique ?

Afin de reconnaître la dermatite atopique, différents signes mettent la puce à l’oreille. En général, la maladie commence par une peau très sèche ou xérose, tout le corps du bébé est touché sauf les plis et le siège. Il pleure régulièrement, il dort très mal, et il a des démangeaisons. Il gratte son corps contre la moquette, la literie… À partir de 3 à 6 mois, les démangeaisons et la peau sèche s’accompagnent de rougeurs qui sont des lésions rouges et squameuses qu’on constate au visage (joues), sur le cuir chevelu (croûtes de lait) et aux membres (coudes et genoux). Les parents associent souvent ce symptôme à l’eczéma. Ensuite, l’enfant est victime de suintement, on voit apparaître des croûtes.

Quels sont les traitements de la dermatite atopique ?

Si jamais, vous pensez que votre enfant souffre de la dermatite atopique, consultez un médecin. Vous n’avez pas à vous inquiéter, car cette maladie se traite bien. Mais dans 10 % des cas, elle peut perdure à l’âge adulte. Pour les traitements, le professionnel de santé recommande des corticoïdes en application locale. Ces médicaments sont efficaces si vous suivez bien les indications du médecin. Le médecin peut aussi prescrire des médicaments immunomodulateurs en pommade qui traitent les crises et qui limitent la fréquence dans des formes modérées à sévères de la dermatite atopique. Vous devrez savoir qu’un traitement bien mené évite les complications et les infections cutanées. Il n’y a pas de contre-indication vaccinale, mais pour des raisons pratiques, la vaccination peut être différée. En dernier et pas le moindre, les parents ne doivent jamais négliger l’hygiène, les soins hydratants combattent bien la peau sèche et calment tout en prévenant les poussées.

De bons conseils pour les parents

Si le diagnostic est posé et que votre enfant souffre vraiment de la dermatite atopique, vous aurez besoin de ces conseils pour ses quotidiens ne soient pas trop difficiles.

  • Pour que le bébé ne transpire pas, ne le couvrez pas trop ;
  • Ne lui mettez pas des habits en laine, seulement en coton ;
  • Ayez une température de moins de 19 % dans la maison, surtout dans la chambre de l’enfant ;
  • Afin que l’atmosphère ne soit pas trop sèche, employez un humidificateur ;
  • Pour ne pas aggraver le grattage et la surinfection, coupez court les ongles du bébé ;
  • Enlevez tout ce qui est allergène : moquette, vieux matelas, oreillers en plumes…
  • Pensez à aérer régulièrement votre maison ;
  • N’employez pas d’adoucissants. Rincez votre linge à l’eau claire pour ôter les résidus de lessive irritants, et ne mettez pas votre linge à sécher dehors en période pollinique.

Prenez aussi le temps de lire Des cosmétiques dangereux pour bébé.

Evaluez cet article
Cliquez pour noter cet article !
[Total: 1 Moyenne: 5]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.