Le port de l’appareil dentaire chez les enfants

0
1020
Appareils dentaires

À l’apparition des dents définitives, les parents craignent quant à l’alignement des dents de leurs enfants. Mais on peut bien positionner les dents qui sont mal rangées et corriger la forme des mâchoires grâce au port d’un appareil dentaire, et l’avantage, c’est qu’il peut être posé très tôt. D’ailleurs, ça offre un résultat optimal. Pour un traitement orthodontique dès le plus jeune âge, poursuivez votre lecture.

L’âge idéal pour les appareils dentaires

En général, les parents amènent leurs enfants chez le dentiste pour une visite de contrôle à l’âge de 7 ans, car ils sont en phase de denture mixte, ils ont des dents de lait et des dents définitives. Durant la consultation, le dentiste constatera s’il y a une mauvaise occlusion persistante, et au besoin, orientera vers un orthodontiste. En cas d’asymétrie croissante du visage, agir au plus vite évite l’aggravation de la situation, car l’appareil dentaire fait sa mission tout en étant soutenant le développement des mâchoires. Chez les filles, la croissance se termine vers l’âge de 15 ans alors que chez les garçons, c’est vers 17 ans. Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas attendre que toutes les dents de lait tombent pour mettre un appareil dentaire. Si la malocclusion est importante, entraîne un inesthétisme remarquable ou provoque un traumatisme sévère, il est inutile d’attendre. D’ailleurs, dans les cas les plus sérieux, il est possible de débuter le port d’appareillage dentaire dès l’âge de 3, 4 ou de 5 ans, surtout si l’enfant n’arrive pas à bien mastiquer ou s’il a souci pour ventiler.

Diverses raisons peuvent causer la malposition ou le problème d’alignement dentaire. Parmi elles, notons la mauvaise position de la langue, les mauvaises habitudes comme l’usage de la tétine ou la succion du pouce, la mauvaise croissance des mâchoires avant ou arrière, la mauvaise croissance du palais en largeur, la respiration par la bouche ou le dysfonctionnement ventilatoire et la torsion crânienne. La tétine ne peut pas entraîner d’énormes dégâts si elle n’est pas utilisée de manière exagérée. Pour la succion du pouce, les impacts sur les dents sont minimes, mais il faut arrêter vers 6 ans, le moment où les dents de lait tombent.

Les différents types d’appareillages

Afin de corriger l’alignement des dents, 2 options sont possibles : l’appareil orthopédique et l’appareil orthodontique.

  • L’appareil orthopédique: Cet appareillage s’utilise pour rectifier les décalages de croissance des mâchoires. Si l’enfant a un maxillaire haut trop étroit, il est possible de placer un disjoncteur. Via l’élargissement de la mâchoire du haut, on aide au développement des voies aériennes supérieures tout en simplifiant la ventilation. On évite ainsi la croissance asymétrique occasionnant un souci fonctionnel. Il existe plusieurs appareils orthopédiques capables de corriger les décalages de croissance dans les 3 dimensions de l’espace.
  • L’appareil orthodontique: Cet appareillage est fait pour déplacer les dents. C’est un appareil mutli-fonctions appelé aussi « bague » qui peut être en céramique ou en métal, gouttière transparente ou aligneur ou encore attache du côté de la langue ou attache linguale.

L’importance de l’appareil dentaire sur la santé

Certes, l’intérêt de l’appareil dentaire est esthétique du fait de l’alignement des dents de devant, mais c’est aussi pour la santé de l’enfant. Son principal rôle est que ce dernier retrouve une meilleure mastication et un équilibre fonctionnel. Il faut savoir que mastiquer ne doit pas demander des efforts, mais lorsqu’il y a un décalage entre les dents de devant, l’enfant doit solliciter l’avant de sa mâchoire du bas afin d’inciser les aliments. Également, les incisives avancées augmentent le risque de fracture en raison de leur emplacement en pare-chocs. Le risque arrive entre l’âge de 9 et de 12 ans d’où l’importance de la prévention. Donc, l’indication première de l’orthodontie est d’ordre fonctionnel, et c’est après que découle le côté esthétique du traitement.

Le remboursement de l’appareillage dentaire pour les enfants

L’orthodontie chez les enfants de moins de 16 ans est prise en charge par la Sécurité sociale pour 6 semestres consécutifs ou non. Ça permet de prévoir un traitement d’orthodontie précoce de courte durée et un deuxième traitement pendant l’adolescence avec le remboursement de la caisse d’assurance maladie. Toutefois, pour jouir de cette prise en charge, il faut que le traitement commence avant le 16ème anniversaire de l’enfant et qu’il y ait au préalable une demande d’accord à la Sécurité sociale. Le plafond du remboursement de l’orthodontie est de 193,50 euros par semestre pour 6 semestres au maximum. La première année de contention est de 161,25 euros. Donc, il reste à la charge des parents entre 300 et 700 euros par semestre. Pour les consultations et les examens médicaux avant et pendant le traitement, c’est restitué à hauteur de 70 % du tarif conventionnel de la Sécurité sociale.

Vous aimerez également Comment aider ses enfants à profiter d’Internet en toute sécurité ?

Evaluez cet article
Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Moyenne: 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.