Nos conseils pour lutter contre l’énurésie

0
1119
Faire pipi au lit

Faire pipi au lit avant 5 ans est tout à fait normal si c’est occasionnel, mais si c’est fréquent, il s’agit d’énurésie. Tenons à préciser que ce n’est pas une maladie, car le pipi est involontaire. Même si en grandissant, ce souci tend à disparaître, ça peut occasionner du malaise, du stress et de la culpabilité chez l’enfant qui en est victime. Pour les parents qui ont un enfant victime d’énurésie, voici nos conseils pour l’aider.

Les solutions pratiques contre l’énurésie

Ne pas boire avant de dormir : C’est vrai qu’il faut boire suffisamment d’eau tous les jours, mais l’enfant victime d’énurésie ne doit pas en prendre avant d’aller se mettre au lit. Il faut qu’il boive assez au cours de la journée jusqu’au moment de goûter. Après 18 heures, vous devrez réduire la quantité en eau en évitant un grand verre d’eau. Évitez autant que possible les boissons gazeuses et sucrées qui augmentent la production d’urine.

Aller aux toilettes avant de dormir : Les enfants ne pensent pas toujours à ça, mais il faut qu’ils fassent pipi avant d’aller dormir. Donc, pour votre enfant qui fait encore pipi au lit, envoyez-le aux toilettes au moment du coucher. S’il fait la lecture et qu’il ne dort pas encore, demandez-lui d’aller faire pipi avant de lui dire bonne nuit. Aussi, veillez à ce qu’il fasse pipi 5 à 6 fois par jour.

La veilleuse dans la chambre : Mettez une veilleuse dans la chambre de votre enfant, ça va l’aider à se lever facilement quand il a besoin de faire pipi. Vous trouverez dans les magasins différents modèles de veilleuses très fun et amusantes adaptées à son âge. Également, allumez la lumière dans le couloir menant aux toilettes, et ouvrez la porte des toilettes pour éviter l’appréhension pendant le lever.

Les aliments à privilégier

Pour aider votre enfant à ne plus faire pipi au lit, misez sur les aliments qui ont le pouvoir d’apaiser son système nerveux. Les aliments riches en vitamines A, B6, D et E vont calmer une partie du stress source de l’énurésie. Ainsi, vous pourrez donner à votre enfant des bananes ainsi que des fruits et des légumes, des noix, du lait, des œufs, de la volaille, du pain complet, du germe de blé, du thon et du bœuf. Vous avez aussi la possibilité de donner à votre enfant avant de brosser les dents et de dormir une cuillère à café de miel pur d’acacia. Certes, c’est une astuce naturelle, mais elle n’est pas adaptée aux enfants de moins d’un an.

Les plantes et les boissons

Certaines boissons sont excellentes pour les parois urinaires en évitant la fixation des bactéries dessus. On parle du jus d’airelles et des tisanes de camomille et de tilleul à prendre au cours de la journée. Le matin, préparez à votre enfant une infusion de feuilles de myrtille afin de désinfecter ses voies urinaires. La décoction de feuilles de prunellier ou de prunelles est aussi excellente puisqu’elle aide au renforcement de l’action des muscles des canaux urinaires. Faites bouillir pendant 5 minutes une demi-poignée de fruits de mûres ou des feuilles dans un litre d’eau. Une tasse par jour suffit. La dernière astuce naturelle est de faire boire à l’enfant 10 à 15 gouttes de teinture mère de cyprès dans un verre d’eau avant de dîner.

Les huiles essentielles

Appliquées en massage, certaines huiles essentielles peuvent aider votre enfant à ne plus faire pipi au lit. Elles sont capables de bloquer les régions génitales tout en ayant la capacité de sommeiller la miction. Cependant, il faut les diluer dans de l’huile végétale d’amande douce. Préparez 2 gouttes d’huile essentielle de cyprès, 1 goutte d’huile essentielle de lavande et goutte de thym à linalol, et massez le nombril et le pubis de votre enfant avec cette préparation. Si à cause de l’énurésie, votre enfant est stressé, diffusez dans sa chambre de l’huile essentielle de mandarine le soir, ça va l’aider à mieux dormir. A noter que les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées sur les enfants de moins de 3 ans.

Non à la punition

Votre enfant fait encore pipi au lit, et ça peut vous occasionner des problèmes au quotidien, mais il est inutile de faire des remarques offensantes, des humiliations et des punitions. Votre enfant atteinte d’énurésie est déjà mal à l’aise avec cette situation donc, n’en rajoutez plus. D’ailleurs, ça ne fera qu’aggraver les choses. Le mieux à faire est d’essayer de comprendre ce qui se passe et de lui expliquer que ça arrive aussi aux autres enfants. Mais au besoin, conduisez-le chez le médecin pour savoir si ça ne cache pas un problème de santé. Aussi, n’envisagez pas le retour de couches, ça ne va pas l’aider. Utilisez plutôt des culottes de nuit absorbantes et jetables.

Lisez également « Dis Maman, comment on fait les bébés ? »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.